SATURATION DANS LES TUYAUX

Publié le par elisabethaalone.over-blog.com

Plus une eau claire qui s'achemine

Coeur à distance dans les pipelines

C'est d'l'agression involontaire

Toute cette corrosion externe

Ma défaillance mon manque d'air

Rongeant les yeux comme une cerne

Selon les terrains traversés

Tremper l'âme dans l'béton armé

Ainsi serons nous fort aimables

Et en acier inoxydable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

franouche 03/09/2011 17:23


J'adore ... et un goût particulier pour le titre ... qui pourrait être celui d'un livre !!! Bravo