5 sept. 2008 DES CONVICTIONS PROFONDES

Publié le par elisabethaalone.over-blog.com

J'voudrais du nerf d'la vie de l'air
Du climat chaud qui régénère
Ton influence dans mon mystère
J'voudrais la semaine dans tes affaires

J'voudrais qu'tu dises et puis qu'tu reviennes
Même dans les journées qui se traînent
Dans les astres les sons de sirène
J'voudrais-fais vite-que tu comprennes

J'voudrais du souffle à mon oreille
De la bougie aux heures de veille
Plonger les yeux dans ton sommeil
J'voudrais l'inverse qui dépareille

J'voudrais d'la suite à profusion
Retourner les situations
Le coeur qui bat les champs d'action
J'voudrais d' l'influx pour les scorpions

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article