26 mai 2010 LA NON MOTIVATION DES TROUPES

Publié le par elisabethaalone.over-blog.com


Faut pas s'étonner si ça cafouille parfois dans l'enthousiasme, faut voir à quoi faut s'habituer,

apprendre à parler entre deux portes, à retenir en vol la fin des phrases, à charcuter le cerveau pour retrouver ce qu'on avait à dire, à justifier sa baisse de sympathie, à laisser la place à leurs sonneries de portables et donc jamais terminer la conversation en chair et en os et trouver ça normal.

apprendre à relancer, à revenir, à faire chier, pour juste finir son idée.

apprendre à sécher comme une vieille chaussette dans l'océan des indifférents.

apprendre à ne plus discuter comme planqué dans un fossé.

apprendre à remballer.

apprendre la minuterie.

et puis soudain,

des battements,

j'entends les battements de mon coeur,

je baîlle,

et j'écoute en silence.

Publié dans humeur

Commenter cet article