15 nov. 2008 PÉTAGE DE BULLE

Publié le par elisabethaalone.over-blog.com

Elle isolait. Elle recouvrait. Elle était là au départ. Elle est partie s'est envolée. Elle m'a laissée comme deux ronds de flan. Elle a mélangé les yeux avec le coeur, musclé les membranes. J'ai la force du pirate avec des roses dans la bouche. Les pétales comme des caresses. "Dieu comment capturer un coq Dans cette trop grande forêt Me chuchote un bébé féroce Dis saurons-nous un jour aimer Las, chuchotis à l'artère aorte Tout le système est avarié" (jlm)

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article