12 sept. 2008 EMBROUILLAMINI

Publié le par elisabethaalone.over-blog.com


Presque avoir.


Presque toucher du doigt.


Presque devenir géante.


Presque savoir que tout est dans les mains.


C'est ça la confusion.


C'est quand il y a un pied sur le frein.

Mais c'est pas le mien.


Tandis que tout serait.


Tout dans une liberté.

Tout bouillonne, tout fricote, tout est une immense possibilité.


Dans le cerveau.

Et l'envie, le potentiel.


La ligne et la limite comme les fils barbelés font un peu mal.

La ligne de défense.


Tu as tout à voir avec moi. 


Je suis une ombre.

Je suis fluide.


Presque savoir.

Publié dans humeur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article