12 déc. 2008 L’AMPHORE

Publié le par elisabethaalone.over-blog.com


Des bouts de soi versés dans l'amphore. Une vie nocturne et puis voilà. Un décompte incertain et puis c'est rien. De l'amour en comprimé. En dehors des repas. Merci c'est juste pour 6 jours. Du blanc qui vire au noir. La peau est sèche mais ne tiraille pas. Le mélange d'ingrédients. Des contre-indications. Tu les as lues ? Le vase au col rétréci. Boire la coupe jusqu'à la lie. De l'amphore.

Publié dans humeur

Commenter cet article